Projet d’établissement

 

Ce projet s'inscrit dans la continuité des choix éducatifs et pédagogiques mis en place par l'équipe éducative au sein de l'Ecole Saint-Joseph.

 

Il se traduit par des actions concrètes qui évoluent au fil des années, suivant les besoins des enfants et les réalités de notre école.

 

Nous avons opté pour :

 

  • Des classes d'âge unique (4 classes de maternelle et 6 classes de primaire) ;

  • Des regroupements ponctuels en cycles (2,5/5 et 5/8) ;

  • Des échanges verticaux lors de projets communs (exemple : P3 à P6) ;

  • Des parrainages d'enfants d'une classe à l'autre.

Nous mettons particulièrement l'accent sur 11 axes :

 

  1. Le sens de l'école chrétienne

  2. Le sens de l'apprentissage

  3. La maîtrise de la langue française

  4. La continuité et la cohérence dans le travail

  5. L'ouverture vers le monde

  6. L'évaluation

  7. La différenciation

  8. La relation de l'enfant à lui-même

  9. La relation de l'enfant aux autres

  10. Le renforcement du partenariat parents-école

  11. La communication

 

2.1 Le sens de l’école chrétienne

 

La mission de l'école chrétienne ne se limite pas seulement au cours de religion mais est une façon de vivre au quotidien des enfants et des adultes entre eux.

 

Nous sommes ouverts et respectons les convictions religieuses et les cultures de chacun pour l'enrichissement de la communauté.

 

Nous réservons des temps de parole, d'écoute et d'intériorité. Chaque enfant doit pouvoir entrer dans son "moi" intérieur, exprimer ses émotions et développer la confiance en soi. Ainsi, il pourra développer des relations constructives avec les autres et grandir en humanité.

 

2.2 Le sens de l’apprentissage

 

Pour que l'apprentissage ait du sens pour l'enfant, l'enseignant :

 

  • Suscite chez l'enfant une intention de lire, d'écrire, de calculer ;

  • Aide l'enfant à construire ses apprentissages ;

  • Lui fait prendre conscience des démarches qu'il a parcourues tout au long de l'apprentissage (métacognition) ;

  • Lui fait découvrir le plaisir de l'effort et du travail soigné.

 

2.3 La maitrise de la langue française

 

Dès leur entrée en classe d’accueil, les enfants sont plongés dans un bain de langage oral et écrit par différents jeux, lecture de dessins, pictogrammes, écoute et construction d'histoires, théâtre, etc., tout en vivant la langue avec son corps.

C'est pourquoi notre projet d'école est : "De l'oral à l'écrit".

 

Les classes sont peuplées d'enfants dont, pour nombre d'entre eux, le français représente la 2e, voire la 3e langue ; ce qui est une richesse. Mais le français est la langue par laquelle passent les apprentissages. Il est donc primordial de le posséder correctement.

 

Les moyens que nous mettons en œuvre sont les suivants :

 

  • Dès la 3e maternelle, la méthode "La Planète des Alphas", méthode phonémique, ludique dans laquelle l'enfant s'implique affectivement en développant les mémoires auditive, visuelle et kinesthésique.

Par l'utilisation de cette méthode, l'équipe pédagogique veille particulièrement à effectuer, d'une manière efficace et facile, le passage du langage oral à l'écriture.

Cette méthode permet, par ailleurs, de détecter le plus précocement possible des troubles liés à la lecture.

 

  • Si nécessaire, une logopède, établie en partie au sein de l'école, peut remédier aux problèmes liés au langage.

 

  • Nous mettons en place des cercles de parole au sein des classes.

 

  • Un cours d'adaptation à la langue ALE est donné par un professeur qui se charge d'apprendre l'oral et l'écrit aux enfants primo-arrivants en Belgique.

 

  • Tout au long de la scolarité, nous nous fixons comme but d'améliorer la qualité et la compréhension de la lecture.

 

  • Nous mettons en place différentes activités afin de développer le goût de la lecture : cercles de lecture, rallyes lecture, lire des histoires, etc.

 

  • Une bibliothèque dans les classes et un local d'informatique sont à la disposition des élèves.

 

  • Nous exploitons les multimédias.

 

  • Nous favorisons la production d'écrits des élèves dans les différents types et genres de textes.

 

  • Nous mettons les enfants en relation avec des écrits modèles (auteurs – poètes) afin de les imprégner de structures correctes.

 

  • Dès la maternelle au niveau du vocabulaire, puis ensuite en primaire au départ des productions des enfants, nous créons avec eux des référentiels en grammaire, orthographe et analyse chez les plus grands. Ces disciplines deviennent des outils au service de l'écrit.

 

  • Les enfants jonglent avec les référentiels, tels Eurêka et Bescherelle, dictionnaire, qui leur permettent une orthographe correcte : celle dont ils ont besoin.

 

  • Maîtrise de la langue française par le biais de techniques artistiques tel le théâtre.

 

2.4 La continuité et la cohérence dans le travail

 

Les professeurs se donnent le temps d'un vrai travail d'équipe :

 

  • Des rencontres de 15h30 à 17h30 permettent des échanges de pratiques et la création de liens d'un cycle à l'autre ;

  • Des réunions hebdomadaires établissent la continuité au sein d'un même cycle :

  • Les enseignants enrichissent leurs compétences lors des formations continuées en rapport avec leurs projets pédagogiques ;

  • Des journées pédagogiques communes aux écoles de la Sainte-Famille et de Saint-Joseph élargissent nos horizons.

 

2.5 L’ouverture au monde

 

Des activités variées sont mises en place à l'école :

 

  • Psychomotricité en maternelle

  • Gymnastique – sport – natation sont proposés à raison de 4 périodes semaine pour renforcer les notions spatio-temporelles vécues par le corps.

  • Informatique

  • Techniques artistiques : théâtre, peinture, danse.

 

Toutes les activités citées ci-dessus font partie intégrante de la vie scolaire et sont donc obligatoires, sauf en cas de remise de certificat médical ou exceptionnellement un motif écrit par un parent.

 

2.6 La différenciation

 

"Chaque enfant est important" : ceci est la devise de notre école.

 

Nous respectons le rythme de chacun, tout en favorisant le dépassement de soi.

 

L'enfant en difficulté est aidé par les professeurs et par ses pairs. En expliquant un exercice compris, l'enfant fixe les notions étudiées et apprend par ce biais à synthétiser sa pensée. L'aide apportée par les condisciples de classe permet également une collaboration efficace pour chacun des partenaires.

 

Les enfants sont également répartis à certaines occasions selon leurs besoins. Cela permet, aux uns, d'ancrer des compétences en voie d'acquisition, à d'autres, de les affiner et aux derniers d'aller au-delà de ce qui est demandé.

 

Les enfants sont mis seuls, en dyades (par 2) ou en équipes en situation d'apprentissage. Les compétences de chacun sont partagées pour enrichir le groupe alors que celui-ci peut éclairer, guider chacun.

 

La différenciation se fait tant au niveau des élèves qu'au niveau des moyens utilisés et des démarches suivies.

 

La manipulation, la curiosité, l'expérimentation permettent aux élèves de construire durablement leurs apprentissages.

 

Une étude gratuite pour les enfants en difficulté de P1 à P2 est dirigée par des enseignants de l'école.

 

2.7 La relation de l’enfant à lui-même

 

Nous développons la confiance en soi en incitant les enfants à mettre des mots sur leurs émotions tout en leur faisant prendre conscience de celles-ci.

 

Nous partons de chaque réussite de l'enfant pour développer :

 

  • Sa créativité

  • Son esprit de recherche

  • Sa débrouillardise

  • Son autonomie

 

2.8 La relation de l’enfant aux autres

 

Nous favorisons des relations constructives basées sur :

 

  • Le respect mutuel

  • L'écoute

  • Le dialogue

  • Le non-jugement

  • L'entraide

  • Le partage

 

lors d'activités spécifiques (conseils, travail en équipes, etc.) ou plus ponctuellement.

 

Nous donnons des ressources ou des repères aux enfants en construisant avec eux des chartes (règles) de classe qui reprennent les conséquences agréables ou désagréables du respect ou non-respect de celles-ci.

 

Nous recadrons les comportements déviants sur base des lois de notre école qui sont incontournables.

 

Nous luttons spécialement contre toute forme de violence donnée ou rendue, qu'elle soit physique ou verbale.

 

Une remise en question permanente permet aux élèves d'intégrer les chartes de classe et les lois.

 

2.9 La communication

 

2.9.1 L'enfant et l'équipe éducative

 

La communication s'effectue dans le respect de toutes les parties. L'enfant est écouté et l'enfant écoute. Des temps de parole permettent cette écoute.

La communication écrite conserve des traces des contacts.

 

L'équipe du CPMS est à l'écoute des enfants qui ont besoin de partager leurs émotions.

 

Chaque membre de l'équipe éducative est à l'écoute de l'enfant pour résoudre un problème.

 

Si nécessaire, la direction est présente pour aider cette communication.

 

2.9.2 Les parents et l'équipe éducative

 

Ces contacts revêtent une importance capitale, car ils permettent d'établir des ponts entre l'école et le domicile, entre les enseignants et les parents. Ils facilitent une collaboration entre les différents partenaires pour l'épanouissement de l'enfant.

 

En début d'année, une réunion collective est organisée pour expliquer le fonctionnement de la classe.

 

En accueil et en 1re maternelle, les parents ont l'occasion, tous les matins lors de l'accueil, de découvrir les réalisations de leur enfant et de rencontrer l'enseignante.

Les lundis matin, les parents de 2e et 3e maternelles sont également invités à découvrir les progrès de leur enfant.

 

Une réunion annuelle est prévue pour parler plus individuellement de l'enfant et remettre le carnet de route.

 

En primaire, minimum deux réunions individuelles sont prévues – lors desquelles les parents peuvent rencontrer tous les enseignants – pour la remise des bulletins. Elles sont autant d'occasions pour les parents de situer leur enfant, par rapport à lui-même et dans ses apprentissages. Si vous désirez rencontrer un enseignant pour un problème particulier, demandez un rendez-vous.

 

Des rencontres sur rendez-vous peuvent être organisées avec un enseignant ou avec la direction.

 

Les membres du centre PMS se tiennent à la disposition des enfants et des familles à l'école un jour par semaine. Un contact régulier peut être organisé entre les enseignants, les membres du PMS et la direction en vue de trouver ensemble des remèdes rapides et de prévenir les éventuels échecs scolaires.

 

L'équipe guide les parents et les élèves pour l'orientation vers le secondaire.

 

La farde de communication contient des informations importantes au sujet de l'organisation et de la vie au sein de la classe et de l'école, des sorties, des réunions.

 

Le journal de classe est, lui aussi, un outil indispensable pour communiquer : il reprend les devoirs, les leçons, les remarques, … Les parents doivent le signer tous les jours.

 

 

 

2.9.3 Les parents et les enfants

 

En cas de problème avec un autre enfant que le sien, les parents sont priés de s'adresser à un membre de l'équipe éducative.

 

Aucun parent n'a le droit de régler ses comptes avec un enfant dans l'enceinte de l'école ou dans un rang sous peine de se voir interdire l’accès à l’école.

  • White Instagram Icon

Contactez nous

Adresse

Tel: 02/215.95.82.

Email: direction@sjo-evere.be

Rue du Bon pasteur, 3

1140 Bruxelles